Money Money Money… Reprogrammez votre rapport à l’argent pour enfin gagner plus !

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

Changer votre rapport à l'argent - aureliefoucart.com

Vous sentez-vous légitime à gagner plus d’argent ?

Osez-vous négocier pour être payé.e à ce que vous estimez être “la juste valeur” ?

Et est-ce que vous préférez l’épargner, parfois par peur du manque, ou le dépenser, de temps en temps dans un sentiment de ne pas le mériter ?

Votre rapport à l’argent conditionne vos réponses.

Parlons Money, Money, Money. Je vais vous donner les clés pour interroger vos croyances, et enfin oser gagner plus.

Car notre relation avec l’argent est souvent passionnée et complexe.

Par exemple, j’entends tous les jours ce type de réflexions :

  • “Je sens que je dois choisir entre le job bien payé et celui qui me passionne.”
  • “J’ai l’impression de me prostituer quand je négocie.”
  • “Je ne sais pas si j’assumerais de gagner plus que mon conjoint.”

L’argent en soi est neutre, mais nous y avons attaché nos craintes, peurs, envies, désirs et toutes nos croyances !

Celles-ci vont déterminer notre attitude générale et ont donc un impact direct tant sur ce qu’on estime pouvoir gagner que sur notre situation financière générale.

  • D’abord, le fait d’accumuler de la dette ou de dépenser sans retenue (l’argent me file entre les doigts) ; ou au contraire de ne jamais se faire plaisir.
  • Ensuite, dans le salaire ou l’augmentation qu’on négocie ; ou dans le prix qu’on propose pour un produit ou un service.
  • Enfin, face à l’argent, nous pouvons avoir des émotions de sérénité ou au contraire d’anxiété.

Alors interrogeons ces croyances et pensées limitantes le plus souvent profondément ancrées, qui façonnent votre rapport à l’argent.

1. UN TABOU CULTUREL À L’ORIGINE DE NOTRE RAPPORT À L’ARGENT

  • Les influences historiques
  • L’influence du foyer
  • L’influence du genre

2. LES CLÉS POUR REPROGRAMMER VOTRE RAPPORT À L’ARGENT ET ENFIN GAGNER PLUS

  • Les histoires qu’on se raconte
  • Développer une philosophie par rapport à l’argent
  • Vos perspectives
Guide Changer son rapport à l'argent - aureliefoucart.com

Reprogrammez votre rapport à l'argent

En complément, téléchargez le guide gratuit de 8 pages de conseils et d’exercices.

1. Un tabou culturel à l’origine de notre rapport à l’argent

 

L’argent, on en parle peu. C’est secret, voire tabou. Vous avez remarqué comme on peut s’ouvrir plus facilement à propos de notre vie intime que d’argent ?

On n’hésitera pas à raconter les détails les plus gores d’un accouchement… Mais surtout pas combien on gagne !

 

 

Ce tabou s’ancre d’abord dans des influences historiques complexes :

  • religieuses et morales : “l’argent est sale”. La tradition catholique a ancré le fait qu’il était bienvenu de se consacrer à des causes plus nobles que l’argent.
  • rurales : “l’argent n’est pas concret”. Il faut se rappeler que la France s’est industrialisée tardivement, et que notre culture agricole, outre le fait de préférer la terre à l’argent, ne parlait pas de ce sujet pour éviter les vols, puisque les économies étaient gardées à la maison, sous le matelas. 
  • idéologiques, notamment marxistes : “le profit est mal”. Cela a contribué notamment à une histoire conflictuelle en matière de droit du travail et de relations collectives entre employeurs et salariés.

Mais ce n’est pas tout.

 

 

L’influence du foyer dans notre rapport à l’argent

Comment vous parlait-on d’argent, enfant ?

“L’argent ne tombe pas du ciel !”

“Pour l’argent de poche, demande à ton père / ta mère.”

“Tu veux encore un jouet ? Mais tu as vu le prix ? Non, c’est beaucoup trop cher !”

“Ecoute, on n’a pas les moyens.”

Peut-être d’ailleurs qu’on ne parlait tout simplement pas d’argent. Mais vous avez certainement perçu les non-dits autour du sujet. Un enfant absorbe tout.

Comment vous présentait-on le travail comme source de revenu ? Sur la difficulté ou au contraire la faciliter à gagner de l’argent ?

“Travailler, c’est dur”.

“On ne va pas dépenser pour ces broutilles, tu sais que chaque euro est durement gagné !”

Toutes ces phrases, en apparence anodines, créent un canevas et un cadre inconscient qui vont devenir une référence.

Il est difficile de gagner de l’argent. Il faut économiser. Travailler ressemble alors plus à un devoir qu’à une aventure.

 

 

L’influence du genre dans notre rapport à l’argent.

A cela, s’ajoutent les représentations de la société à l’égard des hommes et des femmes.

D’un côté, le salaire de l’homme représente encore majoritairement le revenu principal du couple (le breadwinner chez les anglo-saxons).

Cela crée une certaine pression chez l’homme, qui peut se sentir contraint à faire un choix utile plutôt que de coeur.

Et les stéréotypes sont encore présents dans les entreprises et la société : les hommes sont vus comme plus disponibles au travail, on admet moins qu’ils ne soient pas présents, ce qui peut les pousser à s’investir plus qu’ils ne le souhaiteraient. Ce qui génère de la culpabilité quand il s’agit de prendre du temps libre, rentrer tôt, ou profiter d’un congé paternité.

Heureusement, les nouveaux pères prennent de plus en plus leur place. 

De l’autre, les femmes peuvent freiner leurs ambitions, se censurer (le plafond de verre), ou choisir des voies peu payantes (la paroi de verre).

L’emploi féminin est de fait encore moins rémunéré que celui des hommes, de l’ordre de 20% tous métiers confondus, et d’environ 10% à poste et qualifications identiques.

Ainsi, les biais inconscients sont à l’oeuvre sur le sujet, ainsi que les stéréotypes sur ce qu’il est de bon ton de gagner.

Quand à la symbolique que l’on retrouve dans les arts, elle est encore binaire pour les femmes (la vénale dépensière ou la mégère qui tient les cordons de la bourse), comme pour les hommes (celui à qui tout réussit et qui doit éviter d’être un looser). 

 

 

2. Les clés pour reprogrammer votre rapport à l’argent et enfin gagner plus

 

Je vous propose de faire le point pour nettoyer les pensées limitantes ancrées qui d’une part ne vous appartiennent pas forcément, et d’autre part, vous empêchent concrètement de gagner plus d’argent, du fait de freins inconscients. Vous allez ainsi pouvoir créer délibérément un état d’esprit d’abondance.

Nous allons aborder le sujet sous 3 angles :

  • Les histoires qu’on se raconte : le passé
  • La philosophie à propos d’argent : le présent
  • Les perspectives financières : le futur

Et je vous ai préparé un guide reprenant de façon complète toutes les questions à vous poser pour chacun de ces domaines afin de simplifier votre réflexion ! Vous pouvez la télécharger ici : Guide des questions pour repenser son rapport à l’argent.

 

 

a) Soyez conscient des histoires que vous vous racontez à propos d’argent

Ces histoires, ce sont toutes les croyances que l’on a : “il est difficile de gagner de l’argent”, “je dois choisir entre le boulot passion et celui qui paie les factures”, “je n’assumerais pas de gagner plus que mon conjoint”, etc.

Ecrivez toutes ces histoires !

Les phrases que vous avez longtemps entendues au sujet de l’argent, les peurs que vous avez développées à son sujet, etc. Ces histoires peuvent être très courtes, tenir en une ligne, ou en 3 pages Word bien tassées.

Par exemple : “l’histoire de la fille qui ne peut pas se faire plaisir parce que l’argent ne doit servir qu’à des achats utiles”, ou “l’argent me glisse des doigts, dès que j’en ai sur mon compte bancaire, je me sens obligé de le dépenser”, ou “la peur de finir dans la misère qui me vient de la fois où j’ai entendu mes grands-parents parler de…”

Toutes ces phrases sont des petits bouts d’histoire, on imagine très bien le scénario et les actions qui en découlent, alors écrivez-les, que ce soit en quelques mots ou en phrases plus structurées.

 

 

b/ Développez une philosophie à propos d’argent

Maintenant, choisissez votre philosophie à propos d’argent. Celle de l’adulte conscient.e que vous êtes, capable de faire des choix dans le présent.

Bien sûr, il ne suffit pas d’énoncer une philosophie pour qu’elle se réalise. Encore faut-il y croire et agir en ce sens.

Mais faire un choix et y revenir chaque fois que nécessaire va contribuer à ancrer ces nouvelles pensées en vous.

 

Etre riche / être pauvre

D’abord, réfléchissez à l’opposition riche / pauvre. Même si nous n’aimons pas penser en ces termes, nous avons des perceptions au sujet de ces notions, et inconsciemment, nous nous sommes positionnés sur une ligne imaginaire entre l’un et l’autre.

Nous avons placé le curseur à un endroit, pour tout un tas de raisons qu’il est temps d’interroger.

Quelle définition mettez-vous derrière le mot “riche” ? Vous pouvez préciser les pensées que vous avez à l’évocation de ce mot.

Quelles émotions ce mot fait-il surgir en vous ? Qu’avez-vous envie de penser à propos des gens riches ? Où avez-vous envie de vous situer par rapport à cela ?

Maintenant, faites la même chose à propos de la pauvreté. Quelle définition, quelles émotions mettez-vous derrière ?

Ce travail est important car chacun de ces termes peut susciter, des peurs, du mépris, de la colère, un sentiment de loyauté, une aspiration, etc.

 

Gagner plus ou moins d’argent que d’autres

Comment vous sentez-vous par rapport au fait d’en gagner plus que votre conjoint ? Des amis ? Des collègues ?

Explorez cette question avec honnêteté et introspection.

Parfois, il y a ce qu’on affirme avec conviction, et pourtant, nos actions tendent à montrer le contraire. Interrogez-vous sur la cohérence entre ce que vous pouvez dire et ce que vous avez démontré jusqu’à présent.

Quelles sont les peurs cachées derrière ? On ne vous aimera plus ? On vous rejettera si vous oser traverser la ligne, et explorer un autre monde ?

Maintenant, trouvez les raisons qui contredisent ces peurs.

Comment avez-vous envie de vous sentir par rapport au fait de gagner plus d’argent que d’autres ?

Quelles sont les qualités que cela pourrait développer derrière ?

 

 

c/ Déterminez vos perspectives financières

Combien avez-vous envie de gagner dans 10 ans ? Dans 20 ans ?

Une fois que vous avez répondu à cette question, vous pouvez préciser : quel type de vie avez-vous envie de vivre ? Dans quel environnement ?

Quelles activités aimeriez-vous entreprendre ? Qui aimeriez-vous aider ?

Parfois, nous n’avons aucune idée de ce que nous voulons, ou pire, nous extrapolons notre vie actuelle dans le futur, et nous voyons exactement dans le même contexte.

 

 

Et maintenant, laissez un commentaire : quelles croyances limitantes vous empêchent de gagner plus d’argent ?  

 

Guide Changer son rapport à l'argent - aureliefoucart.com

Reprogrammez votre rapport à l'argent

En complément, téléchargez le guide gratuit de 8 pages de conseils et d’exercices.

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

TAGS:

PARTAGER

Share on email
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

2 Comments

  • Hello ! C’est vrai que l’argent est une des thématiques où les croyances limitantes sont bien ancrées et qu’il est bénéfique de déprogrammer au plus tôt. Pour cela il y a plein de techniques disponibles : EFT, Hoponopono, Loi d’attraction….En changeant ses croyances limitantes et sa réalité intérieure, le changement peut alors se manifester également à l’extérieur….Un bel article

    Reply
    • Merci beaucoup ! Et 100% d’accord avec toi. Merci pour tes conseils : je connais l’EFT et la loi de l’attraction, mais pas Hoponopono. Je vais regarder 🙂

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Coaching de carriere & developpement professionnel - aureliefoucart.com

Aurélie Foucart

Leadership. Carrière. Coaching

Je vous aide à franchir la prochaine étape de votre carrière, à dépasser les plateaux et les obstacles, à clarifier vos objectifs et à construire leadership, affirmation & confiance en vous.

Les Ressources

Tous les outils à télécharger

SE CONNECTER AILLEURS

Conseils de carrière

Conseils gratuits dans votre boîte mail

Cliquez pour vous inscrire.