Vous faut-il un coach ou un mentor pour atteindre vos objectifs professionnels ?

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

C’est arrivé un dimanche soir.

Vous n’avez pas vraiment pensé à un coach ou un mentor au départ. Mais après avoir passé le week-end à vous demander d’où venait cette sensation de confusion et de lassitude qui vous a envahie, vous avez fini par vous dire, au moment de nettoyer votre visage au-dessus de la vasque en émail du cube qui vous sert de salle de bains : « Il faut vraiment que je fasse quelque chose. »

En fait, avec la présentation client à faire d’ici deux jours, les conférences et réunions auxquelles participer, sans vision claire du but ou de la finish line, c’est comme si toute votre créativité était aspirée, et que vous ne ressentiez plus ni joie ni énergie.

Et cet état vous donne la sensation de vivre un jour sans fin (du type rocher de Sisyphe, ou tonneau des Danaïdes ou, plus simplement, comme dans le film).

Vous vous êtes dit qu’il était temps d’être accompagné.e pour atteindre vos objectifs professionnels. Mais coach ou mentor ? Quelle différence entre les deux ?

Ce que vous aimeriez, finalement, c’est qu’on vous indique où se trouve la prochaine intersection, pour enfin quitter la petite route de campagne sur laquelle vous êtes coincé.e depuis des mois (voire des années).

A ce stade, ce n’est peut-être encore qu’une aspiration secrète, un désir profond qui n’a pas été encore révélé. Mais vous sentez que vous voulez prendre plus de place, vous écouter, et que vous êtes prêt.e pour autre chose.

Et vous êtes arrivé.e à la conclusion qu’avoir de l’aide est essentiel pour vous aider à passer une nouvelle étape dans votre vie. Avec un coach, ou un mentor (si vous pensez à une thérapie je vous explique dans cet article les différences avec la psychologie).

Maintenant que nous avons posé le contexte, allons un peu plus loin pour préciser.

Nous allons aborder dans cet article : 

 

1. Quelle différence entre le coach et le mentor pour atteindre ses objectifs professionnels ?
2. Comment savoir s’il me faut un coach ou un mentor ?
Comment bien choisir son coach ou son mentor - aureliefoucart.com

En complément de cet article, téléchargez la checklist : Comment bien choisir son coach ou son mentor ?

1. Quelle différence entre un coach et un mentor pour atteindre vos objectifs professionnels ?

 

Le Mentor

Commençons par une définition :

Le mentor est une personne à un stade plus mature que vous ne l’êtes dans un domaine qui vous intéresse. Et il ne peut avoir que quelques étapes d’avance par rapport à vous

Mais ça va lui permettre de vous conseiller, vous guider, et vous faire profiter de son expérience, de son expertise ainsi que de sa perspective sur le sujet.

Dans certains cas, il peut aller jusqu’à expliquer ce qu’il fait et comment il le fait, ses erreurs, et les enseignements qu’il en a tirés. Le mentor peut aussi vous ouvrir son réseau et ses contacts.

Quoi qu’il en soit, même si vous restez évidemment maître de vos choix, un mentor va vous faire gagner un temps précieux

D’ailleurs, retenez que le mentor n’a pas besoin d’être dans le même domaine métier, ni dans le même secteur. Il n’a pas forcément des années d’expérience. Mais il a une expertise, une posture ou des qualités que vous n’avez pas.

Par exemple, ça peut être quelqu’un qui est un pro de la prise de parole en public alors que vous avez des sueurs dès qu’il y a plus de trois personnes dans la pièce.

Autrement dit, le mentor est un support de projection motivant et structurant. Un premier de cordée que vous avez envie de suivre et modeler pour progresser.

Enfin, il peut être réel ou virtuel. Voyons les spécificités de l’un et de l’autre.

 

Le mentor réel

Avec ce mentor, vous avez une relation réelle, personnelle, qui peut être : 

  • formelle (c’est-à-dire organisée par un réseau structuré ou une entreprise), parfois gratuit, parfois payant ; 
  • ou informelle (quelqu’un que vous êtes allé solliciter).

 

Le mentor virtuel

A l’inverse, le mentor virtuel quelqu’un dont vous appréciez la philosophie ou la façon de voir les choses, mais que vous ne connaissez pas personnellement !

C’est une personne que vous “suivez” (pas physiquement, entendons-nous !) dans les médias, à la salle de sport, voire au travail. Ce peut être une personne inspirante dont vous écoutez le podcast toutes les semaines.

Ou quelqu’un dont vous aimez les valeurs et à qui vous aimeriez ressembler au travail. Ou encore une chanteuse dont vous aimez le rayonnement, un écrivain dont vous lisez chaque interview dans la presse, ou un expert.

En somme, c’est quelqu’un à qui vous vous identifiez et dont vous absorbez les faits et gestes pour apprendre et progresser. 

 

Le Coach

Passons maintenant la définition du coach, avant de voir les différences et ce que l’un et l’autre peuvent faire pour vous.

Le coaching, on l’entend un peu à toutes les sauces. Il y en a par ailleurs dans tous les domaines, à tel point qu’il est difficile de faire la part des choses.

D’abord, la relation avec un coach est plus structurée. En effet, le coach est quelqu’un que vous choisissez spécifiquement pour vous accompagner d’un point A à un point B : améliorer vos compétences dans un domaine, votre performance, ou opérer un changement à 180°.

Ainsi, vous pouvez choisir un coach pour repenser vos choix professionnels, obtenir le poste qui vous fera sentir comme dans un vol en Première tous les jours, opérer une transition professionnelle (si possible de la boue vers le sec plutôt que l’inverse), vous aider à maîtriser une nouvelle activité, etc.

Ce peut être également pour apprendre à vivre avec plus (d’apaisement, de joie, de relations) ou moins (de stress, de conflits, d’indécision, de ruminations). Mais encore perdre du poids, gagner du muscle, être en meilleure santé, trouver un partenaire amoureux…

Bref, il existe des coachs dans des domaines très variés. 

Lire : Quel type de coaching pour quel problème ?

 

Quelles sont les différentes méthodes de coaching ?

Non seulement les coachs existent dans des domaines variés, mais la méthode est propre à chacun.

On est dans le domaine de l’intuitu personae, c’est-à-dire d’une relation personnelle, où il n’y a pas de méthode unique pour tous, mais plutôt une approche personnelle qui résonnera différemment pour chacun.

Par ailleurs, le coaching est une profession non réglementée, dans la mesure où elle ne répond pas à un code unique, même si des organismes se sont crées pour établir des chartes de déontologie (par exemple International Coach Federation, ICF, ou l’EMCC).

Il n’est donc pas évident pour un particulier de s’y repérer.

  • Certains coachs sont davantage axés sur la façon de créer les conditions du changement, en vous aidant à puiser en vous des réponses que vous n’imaginiez pas pouvoir trouver. Ils utilisent des outils et des techniques sans orienter vers une solution donnée ni vous influencer dans une direction plutôt qu’une autre.
  • D’autres agissent sur l’état d’esprit mais apportent en plus des éléments de pédagogie ou de formation car le domaine requiert qu’ils vous enseignent des connaissances et compétences. C’est le cas par exemple dans le coaching sportif : non seulement vous vous motivez à mettre en place une routine sportive, mais vous allez aussi apprendre un enchaînement de mouvements.

 

Comment fonctionne la relation de coaching ?

La relation de coaching est encadrée par un contrat et des séances planifiées, avec des objectifs et un résultat attendu à la clé. 

Vous mettrez également en place une régularité : c’est un facteur clé de succès pour atteindre votre objectif.

Le coaching est impliquant, il vous demande de sortir de votre zone de confort et de prendre des risques.

Et c’est ce qui va vous obliger à évoluer, à changer, pour créer de nouveaux résultats. Votre motivation sera déterminante pour agir, plutôt que de renvoyer cette perspective à la prochaine fin du monde du calendrier Inca (ou c’était Maya ?)

 

L’Ami

L’ami, c’est celui qui est là pour pleurer avec vous quand ça ne va pas. Il est au-delà de l’empathie : il souffre avec vous. Son objectivité n’est pas garantie, il ne vous poussera jamais trop fort en-dehors de votre zone de confort, parce que lui-même n’est pas sûr de vouloir en sortir.

Mais avec lui, vous partagez des fous rires autour d’un Cosmo. Et ça, ça n’a pas de prix.

 

2. Comment savoir s’il vous faut un coach ou un mentor ?

Les coachs et mentors ont a première vue une même finalité : vous faire grandir et progresser. Passer de la zone de confort à la zone de croissance. Vous étirer mentalement, en remettant en question ou en perspective certaines pensées à votre sujet ou à propos du monde.

Pourtant, il y a une subtile différence entre les deux.

Les mentors s’inscrivent généralement dans un temps long : ils sont à vos côtés pendant une étape de vie, et vous cheminez progressivement à leurs côtés. Ils sont comme un logiciel qui tourne en continu dans votre tête, à bas bruit.

Pour ma part, j’ai eu de nombreux mentors tout au long de mon parcours. J’en ai changé au fur et à mesure, parfois parce que leur approche ne correspondait plus à l’étape à laquelle j’étais arrivée dans ma vie. D’autres fois parce qu’ils avaient rempli leur rôle en m’apportant tout ce qu’ils pouvaient et que j’avais besoin d’autres apports pour me nourrir.

Quel qu’il soit, prenez tout ce que vous pouvez de ces mentors. Chacun a son rôle dans votre vie. Vous en changerez naturellement au fur et à mesure que vos besoins et objectifs évolueront

Avec le coach, souvent, la barre à franchir est établie dans un temps donné. La relation se construit sur un temps plus court généralement, pouvant aller de quelques semaines à plusieurs mois (même si la frontière entre les deux peut être très fine, car il y a des mentors qui s’inscrivent dans une relation contractuelle avec des objectifs très précis dès le départ).

Par ailleurs, le coaching est généralement plus intense et axé sur la transformation, mais là encore, ce n’est pas toujours le cas et le mentoring peut également se placer sur cet axe.

Quoi qu’il en soit, avec le coach ou le mentor, vous avez besoin d’être poussé.e à évoluer, changer, pour atteindre une situation désirée. Il y a souvent une frustration à la racine, quelque chose que vous n’arrivez pas à résoudre seul.e. Le coach ou le mentor va vous aider à franchir cette ligne.

Nous avons vu qu’entre le coach, le mentor et l’ami, chacun a son rôle dans votre cheminement. En sachant qu’à certaines périodes clés de votre vie, vous aurez besoin des trois !

En complément, n’oubliez pas de télécharger la fiche avec les critères clés pour bien choisir votre coach ou votre mentor : Comment bien choisir son coach ou son mentor ?

 
Maintenant, j’ai envie de savoir : quel coach ou mentor a eu le plus d’impact dans votre vie ? Répondez en commentaire !
Comment bien choisir son coach ou son mentor - aureliefoucart.com

En complément de cet article, téléchargez la checklist : Comment bien choisir son coach ou son mentor ?

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

TAGS:

PARTAGER

Share on email
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Coaching de carriere & developpement professionnel - aureliefoucart.com

Aurélie Foucart

Leadership. Carrière. Coaching

Je vous aide à franchir la prochaine étape de votre carrière, à dépasser les plateaux et les obstacles, à clarifier vos objectifs et à construire leadership, affirmation & confiance en vous.

Les Ressources

Tous les outils à télécharger

SE CONNECTER AILLEURS

Conseils de carrière

Conseils gratuits dans votre boîte mail

Cliquez pour vous inscrire.