4 clés pour une communication percutante et efficace au travail

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

4 clés pour une communication percutante au travail - aureliefoucart.com

Une communication percutante est essentielle au travail. 

Que ce soit à l’oral ou à l’écrit, toute interaction, tout échange, demande de faire attention à de nombreux éléments.

D’abord, le message, évidemment.

Mais ensuite, la façon dont le message est transmis compte. 

Vous éviterez toujours de donner une information qui a des enjeux clés sur un ton désinvolte.

C’est comme pour un cadeau : vous n’enveloppez pas un bijou dans un bout de carton qui traîne.

Le contenu comme le contenant sont importants.

Enfin, quand on offre un cadeau, on s’intéresse au style du “récipiendaire”, de la personne qui reçoit le cadeau, ou le message.

Qu’est-ce qui lui ferait plaisir ? Quelle est sa personnalité ? A quoi attache-t-elle de l’importance ?

Ainsi, vous allez vous demander quel niveau de communication employer avec cet interlocuteur, son style de communication, etc.

Quand le contenant, le contenu et le récipiendaire sont identifiés et maîtrisés, l’impact de votre message est plus fort. 

Ce sont les ingrédients d’une communication puissante.

Et les vertus d’une bonne communication sont nombreuses.

Une communication bien amenée ne sert pas seulement à se faire comprendre, à clarifier ou expliquer. 

C’est aussi un outil de management puissant pour persuader, inspirer, motiver, et inciter à l’action. 

Elle peut augmenter votre crédibilité comme l’entamer. 

Une communication efficace et percutante vous permet de renforcer votre marque personnelle, promouvoir vos talents, ou transmettre une vision, la vôtre ou celle de l’entreprise.

Elle vous aide à réussir vos négociations salariales comme vos demandes de promotion.

Une communication adaptée aide à construire des relations plus profondes avec vos interlocuteurs, qui se sentent intimement connectés à ce que vous racontez : vous vous sentez “sur la même longueur d’onde”. 

En apprenant à communiquer efficacement, vous pouvez illustrer vos idées, véhiculer des émotions, montrer votre vulnérabilité et développer votre autorité, tout à la fois. 

Dans cet article, je vous  propose de premières clés pour développer votre communication dans votre sphère professionnelle, que ce soit face à un interlocuteur, en réunion ou lors d’une présentation en public.

 

Les fondations d’une communication efficace

 

Nous allons entrer dans des techniques qui font les bonnes histoires.

Car la base de la communication, ce sont les histoires.

Celles que l’on se transmet depuis la nuit des temps, celles qui nous tiennent en haleine, celles dont on se souvient longtemps, et qui sont composées des expériences et des situations qui traversent la condition humaine. 

Les Américains parlent de storytelling, et au-delà du terme compassé, il ne s’agit ni plus ni moins que de l’art de raconter des histoires.

Je vous propose d’en aborder les principes. 

 

1 | La bonne façon d’engager la conversation

 

La façon dont vous engagez une conversation, lors d’une réunion clé ou d’un entretien d’embauche, est importante.

En effet, votre interlocuteur se fait une impression de vous et de votre propos dans les premières minutes.

Le développement de votre exposé ne viendra que conforter cette perception.

Quand vous avez du temps pour développer une relation, cette première impression pourra être affinée, ajustée, au fur et à mesure de vos échanges.

Mais lorsque vous êtes engagé.e dans une interaction courte et à fort enjeu (un entretien d’embauche, une présentation commerciale, LA réunion avec une personne plusieurs niveaux au-dessus de votre ligne managériale), il est clé d’appliquer tout de suite quelques outils qui peuvent faire la différence. 

A ce titre, pour une communication efficace et crédible, il est clé d’engager la conversation sans préfacer votre propos. 

Pour illustrer cette notion de préface, est-ce que vous vous souvenez de la dernière préface de livre que vous avez lue ? 

Moi non plus. 

La préface est rarement la raison qui vous fait acheter un livre. 

Je ne sais pas d’ailleurs qui lit vraiment les préfaces, je veux dire, à part les étudiants qui préparent le bac de français, et espèrent y trouver de l’inspiration pour l’examen, ou les fans de l’auteur.

Mais généralement, on aime autant en arriver rapidement au coeur de l’histoire.

Pourtant, il est courant de “préfacer” ses prises de parole avec des commentaires ou une déclaration préliminaire.

Sans parler des fois où c’est quelqu’un d’autre qui fait votre préface.

Voici quelques exemples :

  • Je ne devrais peut-être pas poser la question mais… 
  • Je suis sûr.e que ça a déjà été dit mais… 
  • Je parie que tu vas trouver ça bête mais…

 

Ces commentaires, en apparence innocents, enlèvent du poids à votre propos. 

Ils donnent l’impression que vous n’osez pas assumer vos idées et vous exprimer pleinement.

Ce sont souvent des habitudes à peine perceptibles, qui entament votre communication.

Pour communiquer de façon plus percutante, entrez directement dans le vif du sujet, sans le diminuer par une préface. 

 

2 | Placez l’intrigue au début 

 

Dans les romans contemporains, l’intrigue est présentées dans les toutes premières pages.

On commence l’histoire, et un meurtre a eu lieu, la femme a tout quitté, ou le bébé a disparu.

Si vous commencez par une interminable description, vous allez avoir du mal à convaincre (qui peut faire ça à part Zola ?)

De la même façon, dans vos réunions importantes, en particulier celles où vous avez une demande ou une requête à formuler, révélez l’intrigue, la partie la plus importante au début.

Ensuite, laissez un silence, puis expliquez vos raisons.

 Voici des exemples :

  • Je voulais te parler de ma promotion (silence – parce que…)
  • Je dois partir plus tôt vendredi (silence – parce que…)
  • Je ne vais pas me positionner sur le projet X (silence – parce que…)

 

Cela donnera plus d’étoffe à votre prise de parole et votre communication sera beaucoup plus percutante que si vous commenciez par la description du contexte, des personnages, au risque de perdre l’intérêt de votre interlocuteur.

 

3 | Raconter des histoire (ou l’art du storytelling) 

 

Avec le storytelling, vous rendez vos propos faciles à retenir et à transmettre.

En développant consciemment des histoires, vos informations sont plus pertinentes et mémorables.

Le storytelling consiste à raconter une histoire avec :

  • le contexte, pour mettre votre interlocuteur dans la situation
  • le héros (vous, ou quelqu’un d’autre)
  • un arc narratif : cela peut être une situation compliquée, 

Pour approfondir la notion de contexte, on a souvent tendance à parler comme si notre interlocuteur savait d’emblée de quoi nous parlions, ou mettais exactement la même signification derrière nos mots. 

On parle de gros projet (mais “gros”, c’est quoi ?), on dit qu’on a beaucoup de sang-froid (c’est-à-dire ?), qu’on a l’esprit d’équipe, etc., sans se rendre compte que ces mots-valises ne permettent pas à notre interlocuteur de développer une vision juste et précise de ce qu’on souhaite transmettre. 

“L’esprit d’équipe” ne sera rien de plus qu’un mot générique, comme ceux qu’on lit à longueur de temps sur une page commerciale lambda, et le “sang-froid” sera, ma foi, ce que notre interlocuteur en comprendra. 

On manque donc une opportunité de transmettre une interprétation unique de ce qu’on vit, et de créer une connexion qui permettra à notre interlocuteur de réellement comprendre ce qu’on veut dire.

Pour développer le contexte, une règle du storytelling est de montrer plutôt que de dire : en décrivant par des détails, des exemples, des analogies, des métaphores qui rendent votre histoire plus visuelle.

Vous pouvez utilisez une histoire pour expliquer votre parcours professionnel, montrer vos qualités et vos talents, ou parler de vos réussites. 

Ainsi, plutôt que de dire : “je suis sociable”, vous montrez cette qualité, en décrivant par exemple dans quelles occasions vous êtes entouré.e, les émotions que vous ressentez quand il y a du monde autour de la table, etc.

A lire : Valoriser vos projets grâce au storytelling

 

4 | Inclure votre interlocuteur

 

Pour une communication encore plus percutante, vous pouvez vous connecter à votre interlocuteur, en lui demandant son avis.

En effet, pour être efficace, la communication doit établir un rapport, une relation, une connexion.

Autrement, ce n’est qu’une communication descendante, qui a plus de mal à engager et motiver. 

Aussi, dès que vous exprimez une idée, une conviction ou votre propos, renvoyez la balle en demandant “Qu’en penses-tu ?” (sous-entendu : que penses-tu de cette idée, de cet échange, de cette proposition, etc.)

Votre interlocuteur se sentira écouté, et plus connecté à vous.

Il se sentira pris dans un échange dans lequel son avis compte. 

Par ailleurs, en l’invitant à se positionner, vous créez de l’adhésion à vos projets. 

 

En conclusion

 

Une communication percutante n’est pas plate ou binaire. Elle n’est pas non plus autoritaire et descendante. 

Au contraire, elle apporte du relief en véhiculant des détails, des images, des histoires qui vont créer de l’adhésion et une connexion émotionnelle chez votre interlocuteur. 

Une communication efficace doit aussi ôter tous les éléments inutiles qui préfacent le propos en lui enlevant du poids, et se concentrer sur le coeur de l’histoire.

Le coeur de l’histoire, c’est le contexte, que l’on développe par des analogies et des métaphores, qui vont permettre de visualiser, et même de vivre par procuration, ce que vous racontez. 

C’est un peu comme au cinéma. Avec une bonne histoire, il ne manque plus que le pop corn pour avoir envie de rester toute la soirée. 

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

TAGS

PARTAGER

Share on email
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Coaching de carriere & developpement professionnel - aureliefoucart.com

Aurélie Foucart

Leadership. Carrière. Coaching

Je vous aide à franchir la prochaine étape de votre carrière, à dépasser les plateaux et les obstacles, à clarifier vos objectifs et à construire leadership, affirmation & confiance en vous.

Les Ressources

Tous les outils à télécharger

SE CONNECTER AILLEURS

Conseils de carrière

Conseils gratuits dans votre boîte mail

Cliquez pour vous inscrire.