Faites-vous l’un de ces faux-pas sur votre profil Linkedin ?

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

Faites-vous l'un de ces faux-pas sur Linkedin ? - aureliefoucart.com

Avec 660 millions de membres dans le monde en 2020, et 19 millions en France, Linkedin est le réseau professionnel par excellence des actifs.

Bien utilisé, il peut vous permettre de développer votre présence, votre notoriété, vous faire remarquer de décideurs et chefs d’entreprise, rechercher un emploi, étendre votre réseau, décrocher des contrats, et bien plus.

En bref, il intervient à chacune des étapes clés de votre développement professionnel.

A condition de ne pas faire d’erreurs et de faux-pas, car c’est aussi un réseau social plus formel et moins spontané qu’Instagram ou Facebook. 

Par ailleurs, Linkedin est une clé de votre présence en ligne : recruteurs, managers, collègues, mais aussi toute personne inconnue que vous rencontrez à une soirée iront sur Linkedin pour en savoir plus sur vous.  

Cela en fait, bien sûr, une plateforme plus intimidante que des réseaux plus spontanés où on suit principalement ses amis.

Il est donc essentiel de l’utiliser, et au-delà, de bien l’utiliser.

Et là-dessus, vous pouvez faire beaucoup mieux que la majorité des membres, qui se contentent d’une liste indigente à la Prévert de leurs expériences professionnelles, façon synthèse de CV, et la photo d’identité de leur dernière année de Master. 

Vous avez donc matière à vous démarquer intelligemment, que ce soit pour chercher un emploi (téléchargez mon guide des 3 étapes de votre transition professionnelle), ou pour obtenir une promotion en interne

Avant d’entrer dans la liste des erreurs à ne pas faire sur Linkedin, n’oubliez pas que Linkedin est :

 

Erreur #1 : Ne pas avoir de stratégie

Linkedin n’est pas une base qui recense dans l’ordre chronologique vos expériences professionnelles.

Pour les recruteurs et les entreprises, c’est aussi un outil de recherche très sophistiqué. Et pour vous, un support de communication puissant. 

A condition de penser votre profil Linkedin comme un outil marketing qui doit être présenté de façon cohérente, en fonction des expertises, industries, et mots clés pour lesquels vous voulez être reconnu.e.

Du titre de votre profil au texte de vos expériences en passant par votre section “A propos”, réfléchissez en amont au fil conducteur de votre parcours ainsi qu’à vos objectifs professionnels.

Et ajoutez à chaque fois plusieurs mots clés qui seront autant de balises pour vous retrouver facilement.

Pas besoin d’en mettre 30 dans votre profil Linkedin, au risque que la plateforme ne sache pas lesquels privilégier, mais les plus importants doivent être répétés de façon pertinente dans différentes sections, pour renforcer leur poids. 

 

Erreur #2 : une photo de profil pas appropriée

Ca peut sembler évident, mais votre photo doit être soigneusement choisie pour Linkedin.

Elle doit être récente, et appropriée à l’industrie dans laquelle vous travaillez. Si le costume ou le tailleur sont de rigueur, mieux vaut éviter la photo en jean et blouse à sequins. 

Privilégiez un portrait, montrant le visage, voire le buste, plutôt qu’une photo en pied. 

La photo doit être professionnelle.

Les photos Lifestyle ou vacances sont plutôt pour Facebook et Instagram.

Et les photos d’identité prise au Photomaton de votre station de métro n’ont pas d’autre utilité que pour vos dossiers administratifs. Pas pour vos réseaux sociaux, puisqu’on est d’accord, l’absence de sourire et les cheveux derrière les oreilles sont antisociaux au possible. 

Investissez dans une photo de portrait, ou faites la faire par un ami qui a quelques notions de photographie.

Vous pouvez évidemment sourire, pour une première impression, c’est toujours agréable.

Le selfie est évidemment banni, et la photo doit par ailleurs être claire, ni pixellisée, ni floue. 

 

Erreur #3 : Une fonction tendance, ou de plus de 15 lignes

Dans certains cas, votre titre et votre fonction en entreprise sont suffisamment clairs pour être utilisés.

Mais ce titre correspond à une grille et une culture interne qui n’ont pas forcément de sens pour le commun des mortels. 

Réfléchissez-y avant d’indiquer que vous êtes “Pourvoyeur de bonheur”, “Employee Success Manager” ou “Chief Happiness Officer”, quand vous êtes peut-être, tout simplement, Directeur des Ressources Humaines.

Certaines fonctions ont le don de ne pas être très claires, de ne pas inspirer confiance, voire de sentir l’opération marketing ou le bullshit job.

Par ailleurs, Linkedin n’est pas le trombinoscope ou le réseau interne de votre entreprise (même si le nombre de collègues en contacts peut parfois laisser penser que votre fil est celui du département de communication interne de votre boîte).

Vous pouvez donc utiliser un titre et une fonction qui correspondent aux standards de votre industrie, et pas forcément à votre fiche de poste.

N’oubliez pas non plus que Linkedin est un outil de recherche pour recruteurs et chasseurs de têtes. Il y a fort à parier qu’ils chercheront plutôt DRH, ou en anglais HRD que Pourvoyeur de bonheur. 

Votre titre de profil doit donc être simple et clair et évoquer deux choses : 

  • Ce que vous faites (votre expertise)
  • A quel niveau vous le faites (votre expérience)

Vous pouvez mettre 1 à 2 mots clés compris au sein de votre industrie.

Votre titre ne doit pas non plus être trop long ou comporter une succession de “slash” : si vous êtes “Ecrivain | Directeur Financier | Conférencier | Eleveur d’animaux”, cela n’aide pas à identifier précisément votre expertise et risque de faire fourre-tout. 

Soyez synthétique et parlez des quelques points essentiels et emblématiques pour lesquels vous voulez être reconnu.e. 

 

Erreur #4 : ne pas mettre de localisation

Non remplie, ou alors avec une localisation large (France, voire Europe), cette section n’est pas toujours à jour.

Pourtant, il est important de la remplir, toujours pour des questions de recherche.

N’indiquez pas France juste parce que vous êtes mobile. 

Vous avez bien un point de rattachement actuel, la mobilité est une autre question que les recruteurs et chasseurs de tête ont parfaitement en tête (et que vous pouvez préciser dans la section “A propos”).

 

Erreur #5 : Une section “à propos” vide

La section “A propos” est bien souvent vide, en particulier chez les salariés (un peu moins pour les entrepreneurs qui en général la mettent à profit.) 

Rédiger cette section, outre le fait de vous démarquer de 90% des individus, vous permet de vous faire reconnaître comme expert par Linkedin, et donc de remonter plus facilement dans les résultats de recherche des recruteurs et chasseurs de tête.

Dans cette section, c’est le moment de parler de vous sans régurgiter la plaquette commerciale de votre entreprise.

Cette section doit créer une cohérence et autant que possible, raconter votre histoire. Vous pouvez faire passer des émotions et des éléments de compréhension de vos choix, expertises, de votre parcours et centres d’intérêt. 

N’oubliez pas de placer quelques mots clés dans cette section, et de donner un moyen de vous joindre (même s’il existe par ailleurs).

Ne faites pas trop long, et laissez des espaces pour éviter le pavé de texte illisible. 

 

Erreur #6 : ne pas avoir d’URL personnalisée

Quand l’adresse url de votre profil Linkedin est votre prénom, puis nom suivi d’une liste de 15 chiffres, autant vous dire que vous aurez plus de mal à apparaître dans les résultats de recherche Google.

Pour plus de simplicité, allez dans vos paramètres Linkedin pour personnalise votre URL, de sorte à avoir une adresse comme https://www.linkedin.com/in/prenom-nom.

 

Erreur #7 : ne pas avoir de profil en anglais

Certains écrivent leur profil en français, d’autres en anglais.

Linkedin a répondu à la question, en vous permettant d’avoir un profil dans chaque langue, qui apparaît dans l’une ou l’autre langue en fonction de celle de votre lecteur. 

La seule contrainte : mettre à jour chacun des profils en cas de changement de parcours ou d’expérience. 

 

Erreur #8 : ne pas avoir de plan de partage ou de production de contenu

Entre le partage sans commentaires d’articles ou de photos complètement sibyllines pour le lecteur lambda, à l’auto-promotion permanente et pas très subtile, il n’est pas évident de savoir où placer le curseur en termes de contenu.

Partager du contenu sur Linkedin est une stratégie intéressante, car contrairement à d’autres plateformes où vous ne toucherez qu’une infime proportion de vos amis, abonnés ou followers, sur Linkedin, vous touchez généralement jusqu’à 60% de vos contacts, ce qui est énorme.

Principalement parce que les producteurs de contenu (posts, articles, vidéos), sont moins nombreux.

C’est donc un avantage à ne pas négliger. 

Il est donc important de partager du contenu. Pas forcément tous les jours, mais régulièrement, en pensant à votre ligne éditoriale. Quels sont vos sujets d’expertise ? Ceux sur lesquels vous avez envie de communiquer ? Ceux que vous voulez partager ?

 

Erreur #9 : Liker sans stratégie

Linkedin est une plateforme d’expertise. Au fur et à mesure que vous étendez votre réseau au-delà du cercle de vos collègues, vous devez comprendre que les gens vous suivent pour votre expertise, votre capacité à Liker, commenter, et pousser du contenu intéressant en lien avec vos intérêts et domaines d’intervention. C’est ce qui augmentera votre crédibilité. 

N’allez pas commenter et liker des contenus juste parce qu’ils ont été envoyés par des collègues, mais essayez d’affiner en vous demandant à chaque fois si le contenu que vous poussez est susceptible d’intéresser vos contacts.

 

En conclusion

Linkedin est une plateforme moins évidente et spontanée que d’autres réseaux sociaux. Elle peut sembler aussi plus intimidante.

Mais en mettant en place quelques astuces simples, vous pouvez décupler votre présence sur un réseau où vous êtes sûr.e de pouvoir être visible, en particulier de décideurs et recruteurs.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire : Carrière : ces 10 moments où vous avez besoin d’un executive coach.

 

Et vous, avez-vous fait l’un de ces faux pas ? Lequel ? 

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

TAGS:

PARTAGER

Share on email
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Coaching de carriere & developpement professionnel - aureliefoucart.com

Aurélie Foucart

Leadership. Carrière. Coaching

Je vous aide à franchir la prochaine étape de votre carrière, à dépasser les plateaux et les obstacles, à clarifier vos objectifs et à construire leadership, affirmation & confiance en vous.

Les Ressources

Tous les outils à télécharger

SE CONNECTER AILLEURS

Conseils de carrière

Conseils gratuits dans votre boîte mail

Cliquez pour vous inscrire.