4 secrets pour gérer vos émotions au travail sans vous laisser déborder

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

4 secrets pour gérer vos émotions au travail sans vous laisser déborder - aureliefoucart.com

“Ne montre pas tes émotions”, “tu es trop sensible”, “il faut t’endurcir le cuir” : les émotions au travail semblent persona non grata.

Pourtant, sans émotions, vous avez plus de chances de finir dans une prison de haute sécurité que dans un open space.

Mais les émotions sont rarement simples à gérer au bureau.

D’abord, l’environnement professionnel est un champ de relations imposées, ce qui en fait un espace à haute concentration en émotions positives, négatives et souvent extrêmes.

Ensuite parce qu’au travail, il y a des enjeux souvent contradictoires : des ambitions professionnelles, des volontés de conserver son périmètre, des différences d’opinion et des jeux de pouvoir, liés à un besoin de sécurité, ou de se réaliser.

Votre état émotionnel au bureau peut changer aussi vite qu’un jour de printemps. 

  • Vous recevez une augmentation et vous êtes immédiatement envahi.e par la joie et la sérénité
  • Une réunion s’éternise et vous avez du mal à cacher votre agacement.
  • Vous terminez un projet dans les temps et c’est un soulagement.
  • Votre To Do est bardée d’activités importantes et urgentes et vous ressentez le stress.
  • Vous n’avez pas obtenu le projet visible envisagé, ou la promotion, et vous ravalez votre ressentiment, et votre déception
  • Vous devez composer avec un client difficile et vous sentez de l’agacement, ou de l’impuissance.

D’ailleurs, notez que traverser différents états émotionnels ne fait pas forcément de vous quelqu’un d’hypersensible (même si l’hypersensibilité toucherait environ 20% de la population. Pour en savoir plus, consultez les ressources du Dr Elaine Aron, en anglais.

Mais à un environnement professionnel déjà riche en émotions par nature, au bureau, une injonction règne : il ne faut pas montrer ses émotions.

Il faut garder le contrôle et la maîtrise de soi-même, en toutes circonstances, et rester calme par rapport à des manifestations émotionnelles parfois incontrôlables. 

Sinon, le risque est grand de se voir qualifier de trop émotionnel.le, trop sensible, trop émotif.ve

Nous allons voir que les émotions restent clés pour atteindre vos objectifs de carrière.

Mais la façon dont vous naviguez ces états émotionnels dépend de votre capacité à les gérer et les maîtriser. 

Et par maîtriser, je veux dire les diriger, sans vous laisser déborder par elles, ni les réprimer ou les étouffer. 

1 | L’importance des émotions au travail

Quoi qu’on en dise, on utilise au quotidien ses émotions au travail et beaucoup d’entre elles nous servent pour réussir et accomplir nos objectifs. 

Par exemple, les émotions de courage, de persévérance, de sérénité, de bienveillance sont toutes extrêmement utiles pour agir de façon audacieuse, concentrée, précise et humaine.

Vous sentir créatif.ve ou énergique vous permet d’être dans un flot où vous dépassez les freins et les obstacles.

Par ailleurs, les émotions qu’on transmet et véhicule sont aussi importantes dans les relations professionnelles.

Comme le dit Maya Angelou : “Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir”.

Aussi, quand on parle de maîtriser ses émotions, ou de ne pas les montrer, généralement, on parle des émotions négatives, que l’on n’aime ni ressentir, ni montrer, comme l’anxiété, le désemparement, l’agitation, la paralysie ou la démotivation.

Ou alors des émotions peu montrables comme l’ambition, le pouvoir, etc.

Et puis il y a les émotions que vous aimeriez sentir et montrer plus souvent : la confiance, la joie, l’implication ou l’audace. 

Voyons les mécanisme couramment utilisés pour gérer les émotions négatives. 

 

2 | Les mécanismes contre-productifs pour gérer vos émotions

Notre cerveau reptilien à 3 objectifs :

  • rechercher le plaisir,
  • éviter la souffrance,
  • nous protéger du danger. 

Les émotions sont donc des signaux du cerveau pour nous signaler une situation confortable ou nous protéger d’un danger réel ou imaginaire.

Notre cerveau est câblé pour penser, interpréter les situations, et envoyer un signal sous la forme d’une émotion qui nous permet d’agir, de ne pas agir ou de réagir. 

L’enchaînement est PENSEE – EMOTION – ACTION. 

Et le cerveau peut réagir de plusieurs façons aux émotions : 

  • les accepter, ce qu’on fait généralement naturellement avec les émotions positives, 

Pour ce qui est des émotions négatives, généralement on peut :

  • se laisser submerger par ces émotions,
  • les réprimer, les étouffer, ou y résister,
  • les éviter,
  • y réagir de façon spontanée. 

Se laisser déborder par ses émotions

D’abord, vous pouvez vous laisser déborder ou submerger, et subir ces émotions sans réussir à les maîtriser.

Vous regardez votre agenda Outlook et la panique vous envahit, par exemple.

Vous avez peur et vous êtes paralysé.e.

Réprimer, éviter ou réagir à vos émotions

Ensuite, au contraire, vous pouvez chercher à contrôler vos émotions en les réprimant, en les évitant, ou en y réagissant avec agressivité, mais cela ne résout pas le problème, au contraire. 

Les personnes (le plus souvent les hommes) éduquées avec des injonctions comme “ne pleure pas” et “sois fort”, ont plus souvent ce problème.

Ils ne savent pas toujours faire le tri dans leurs émotions, et peuvent complètement les réprimer, ce qui génère une colère enfouie qui finit par s’exprimer de façon agressive et incontrôlée.

 

3 | 4 secrets pour gérer ses émotions au travail

 

a) Identifier ses émotions, sans les juger

Une première étape est de reconnaître, nommer et distinguer vos émotions.

Vous allez affiner votre intelligence émotionnelle et votre connaissance de la gamme des émotions en les nommant de façon précise (pour plus d’informations, voir l’ouvrage de Daniel Goleman, L’intelligence émotionnelle).

Car toutes les émotions ont leur rôle.

Evidemment, on a beaucoup plus de facilité à traverser des émotions positives comme l’excitation ou la joie. 

Mais les émotions négatives ont aussi leur rôle.

C’est un signal que vous voyez un danger, réel ou imaginaire, qu’il est important d’identifier et de dépasser.

 

b) Rechercher les interprétations ou les peurs à l’origine de l’émotion

Une fois que vous avez clarifié les émotions que vous traversez, vous pouvez rechercher la pensée, croyance, interprétation qui en est à l’origine.

On croit toujours que les situations ou les autres créent ces émotions chez nous.

Mais c’est notre interprétation et notre conversation intérieure à propos d’une situation, d’un évènement ou d’une discussion qui crée l’émotion. 

Est-ce une peur que vous avez ?

La croyance que vous n’en êtes pas capable ? L’impression que vous n’allez pas y arriver ? 

Est-ce plutôt ce que vous avez retenu de votre réunion avec votre manager ? 

Est-ce lié à votre interprétation d’une situation ? 

Mieux identifier les pensées, interprétations, croyances créées par votre cerveau, et les émotions et sentiments qui en découlent va vous aider à les dépasser.

c) Gagner en maturité émotionnelle

Comme le disait Byron Katie : “Ne croyez pas toutes vos pensées.”

Vous n’êtes pas vos pensées.

Et vous n’êtes pas vos émotions. 

Vous avez des émotions, pareilles à des vagues, mais vous restez le capitaine du navire. Sentez ces émotions vous traverser, sans vous confondre avec elles. 

Sentir ses émotions

Plutôt que de perdre votre énergie à résister ou éviter vos émotions, apprenez à sentir vos émotions.

Toutes vos émotions.

Même quand ces émotions sont inconfortables ou désagréables.

C’est accepter l’émotion simplement comme une émotion, comme un signal.

Vous n’avez pas à en avoir peur.

Ce ne sont que des émotions.

Vous pouvez les sentir sans les éviter ou les réprimer.

Sans y résister ni vous laisser déborder. 

Plus vous accepterez de sentir vos émotions, même quand elles sont inconfortables ou désagréables, moins vous vous laisserez paralyser ou emporter par elles.

Et plus vous pourrez agir comme vous le souhaitez malgré l’inconfort ou la peur. 

 

d) Transformer vos émotions

A mesure que vous gagnez en maturité émotionnelle, vous allez pouvoir changer vos pensées et vos croyances, et ainsi créer de nouvelles émotions.

Cela se fait en repoussant vos peurs, en questionnant vos interprétations négatives des situations, et en commençant à intégrer de nouvelles pensées et perceptions du monde. 

Peu à peu, vous arriverez à gérer vos émotions en gagnant en maîtrise et en responsabilité par rapport à ce que vous traversez, sans le subir ou le réprimer. 

Vous pourrez vous concentrer sur les pensées qui produisent des émotions positives, plus productives, et qui servent vos objectifs et vos ambitions.

 

En conclusion

Véritable boussole intérieure, les émotions jouent un rôle crucial pour vous pousser à l’action. Votre état émotionnel est à la racine de votre développement professionnel et de vos accomplissements.

En développant votre intelligence émotionnelle, vous allez progressivement identifier et nommer vos émotions de façon de plus en plus fine, puis cerner la pensée qui en est à l’origine. 

Vous gagnez en maîtrise et en maturité, et vous gérez vos émotions en acceptant de traverser vos émotions, même quand elles sont inconfortables, et en modifiant vos pensées pour créer des émotions plus positives.

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

TAGS:

PARTAGER

Share on email
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Coaching de carriere & developpement professionnel - aureliefoucart.com

Aurélie Foucart

Leadership. Carrière. Coaching

Je vous aide à franchir la prochaine étape de votre carrière, à dépasser les plateaux et les obstacles, à clarifier vos objectifs et à construire leadership, affirmation & confiance en vous.

Les Ressources

Tous les outils à télécharger

SE CONNECTER AILLEURS

Conseils de carrière

Conseils gratuits dans votre boîte mail

Cliquez pour vous inscrire.