Le guide complet pour prendre confiance en soi

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

Guide complet pour prendre confiance en soi - aureliefoucart.com

La confiance en soi est un muscle, une compétence qui se travaille jour après jour.

C’est en pratiquant cette confiance en vous, que vous allez la développer, et la renforcer dans les phases de bouleversement, d’imprévus, lors de chocs personnels ou à la suite d’échecs professionnels. 

Je vais vous proposer des outils pour créer ou renforcer votre confiance en vous, à la demande, même si vous avez l’impression d’en manquer énormément.

Mais d’abord, abordons quelques points clés.

 

Qu’est-ce que le manque de confiance en soi ? 

 

Manquer de confiance en soi, c’est être traversé par le doute à propos de vous-même, de vos capacités et de vos jugements.

C’est être incertain, manquer de conviction, ne pas oser, et avoir globalement une image et une opinion de vous-même diminuée.

Quand vous n’avez pas confiance en vous, vous manquez de foi en vous même, vous ne croyez pas en vous. 

La difficulté avec le manque de confiance en soi, c’est que beaucoup n’ont pas conscience de la façon il joue et impacte leur vie. 

Quand vous manquez de confiance, vous allez trouver toutes les justifications possibles pour ne pas aller au-devant de vos projets : 

  • Je ne peux pas me lancer parce que je ne sais pas comment faire, ou je ne suis pas bon.ne dans tel domaine
  • Je ne préfère pas essayer parce que je risque d’être déçu.e
  • Je ne peux pas être promu.e parce que je n’ai pas assez de résultats
  • Je ne pense pas avoir du succès / réussir
  • Je suis trop jeune / je suis trop vieux.lle pour me lancer dans telle activité
  • Je ne peux pas…
  • Je ne sais pas…
  • Je n’y arrive pas…
  • Etc.

Ces pensées négatives entraînent des émotions elles aussi extrêmement négatives.

Et avec des pensées et des émotions négatives, il est très compliqué de vous mettre en action et d’accomplir vos objectifs.

A lire : 8 stratégies pour accomplir vos objectifs professionnels

La confiance en soi n’empêche pas de douter de temps en temps. Mais le doute permanent et ancré en soi-même est le contraire de la confiance en soi.

 

A quoi sert la confiance en soi ?

La confiance en soi vous permet de créer une vie que vous appréciez.

C’est ce qui vous aide à croire en vous, quelles que soient les circonstances.

En prenant confiance en vous, vous pouvez traverser les obstacles et les échecs pour produire les résultats que vous souhaitez dans votre vie. 

La confiance en soi est comme un muscle, que vous pouvez renforcer ou au contraire laisser s’étioler.

A lire : Comment reprendre confiance après un échec professionnel ?

Contrairement à la croyance populaire, il n’y a pas de personnes qui sont nées confiantes et d’autres qui ne le sont pas, sans aucune marge de manoeuvre.

A lire : 4 mythes qui vous empêchent de développer votre confiance en vous

Bien sûr, grandir dans un environnement familial positif qui contribue à renforcer la confiance en soi est important, mais vous pouvez prendre confiance à tout âge et quelle que soit l’étape de votre vie.

 

Les effets de la confiance en soi

La confiance en soi vous permet de vous projeter dans le futur, plutôt que de ressasser le passé, et les résultats que vous avez ou n’avez pas eus, sur votre expérience.

Vous allez aller de l’avant, sans avoir besoin de preuves que vous avez les capacités ni même l’expérience.

Trop souvent, on se fonde sur le passé pour prendre des décisions.

On a échoué dans un projet ? On ne prendra plus en charge ce type de projets.

On a pris une fois la parole en public et ce n’était pas terrible ?

On n’est pas bon pour parler devant les autres.

Quand on manque de confiance en soi, chaque expérience ratée est la preuve qu’on n’était pas capable, et une confirmation qu’on ne le refera plus.

Le problème de cette approche est qu’elle vous maintient dans une zone rassurante, confortable.

Mais une zone où vous ne prenez pas de risques, où vous ne vous développez plus, où vous n’apprenez plus. 

Avoir confiance en soi, c’est ne pas regarder le passé pour avoir des preuves que vous êtes capable. C’est vous reposer sur votre croyance en vous-même. 

Et considérer que les échecs ne vous empêchent pas d’agir, de recommencer, de réessayer, en ayant tiré des enseignements. Et en étant meilleur.e dans ce que vous faites déjà. 

La confiance en soi vous pousse à agir et à traverser vos peurs, vos doutes, et les échecs.

Quand vous vivez dans le doute, vous êtes dans l’attente plutôt que dans l’action.

Cela vous fait dépendre des autres ou d’évènements extérieurs, plutôt que de prendre la responsabilité de votre vie. 

Au contraire, quand vous prenez confiance, vous dépendez de vous-même. Vous avancez et créez votre vos résultats et votre parcours, une étape après l’autre.

Je vais vous montrer comment prendre confiance, et créer ou renforcer cette croyance et cette foi en vous-même.

 

Comment prendre confiance en soi ?

Prendre confiance en soi commence par faire le point sur vos croyances, vos pensées et vos émotions.

Vous avez des croyances ancrées, nous en avons tous. 

Ces croyances se manifestent dans ce dialogue interne que vous entretenez avec vous-même.

Elles peuvent vous susurrer que vous n’êtes pas capable, que vous n’avez pas assez d’expérience, de diplômes, de qualités, etc.

Ces croyances vous maintiennent dans une zone sécurisante car connue, qui vous donne l’illusion que votre identité est figée et liée à votre passé. 

Ces croyances peuvent être reprogrammées. 

Il est clé d’observer et de modifier la façon dont vous vous parlez. Car les mots ont du pouvoir, et quand vous les répétez incessamment, tous les jours, ces mots s’ancrent. 

Les croyances sont généralement inconscientes. Certaines sont aidantes et vous servent, d’autres sont limitantes et vous empêchent de poursuivre vos projets et de trouver une vie satisfaisante.

Il est important d’avoir en tête que vos pensées négatives ne sont que des pensées. Elles ne sont pas vraies. Ce ne sont pas des faits, mais des opinions.

C’est la même chose pour les pensées positives, mais ces dernières vont vous servir beaucoup plus que les autres.

Elles vont vous faire avancer, elles vont vous faire prendre des risques, elles vont vous faire dépasser vos peurs et vos doutes. 

Prendre confiance en soi implique de faire le ménage dans ses croyances, et à partir de là, de choisir ses pensées et ses émotions de façon consciente. 

Ce sont des pensées que vous choisissez de penser.

L’important, pour ancrer des croyances, et de croire dans ses pensées.

Si au départ vous pensez que c’est difficile, commencez par des pensées auxquelles vous pouvez croire. Et vous augmenterez progressivement vers des pensées de plus en plus puissantes et de plus en plus inaccessibles.

En étant conscient.e des croyances, pensées et émotions négatives qui vous empêchent d’avancer et vous maintiennent dans le doute, et en choisissant des pensées qui vous servent, vous allez progressivement croire dans ces pensées.

Au fur et à mesure de votre pratique, vous allez ancrer de nouvelles croyances, et une nouvelle identité.

Au début, vous penserez que c’est impossible.

Puis, que c’est possible.

Enfin, que c’est inévitable.

A lire : 4 façons d’augmenter instantanément sa confiance en soi au travail

 

Les étapes pour prendre confiance en soi

 

Etape 1 : douter de vous en permanence

Dans cette première étape, dans laquelle beaucoup peuvent rester toute leur vie, vous êtes dans le regret et dans l’observation permanente du passé. 

Vous vous flagellez dès que les choses ne ressemblent pas à ce que vous aviez imaginé.

Il y a ce que vous auriez aimé faire, ce que vous auriez dû faire, ce que vous auriez pu faire différemment.

Votre passé est à la base de identité, vous empêchant littéralement de construire un futur différent.

Vous pensez que quoi qu’il arrive, c’est de votre faute et vous avez du mal à vous attribuer vos succès.

Quand vous réussissez, c’est lié à la chance, c’est un coup comme ça, qui à coup sûr, ne se reproduira pas. 

Souvent, l’indécision, le doute ou la peur de l’échec frappent à votre porte.

Avec une tendance au perfectionnisme ou à la procrastination, vous pouvez avoir du mal à accoucher de vos projets, par peur du jugement, ou par conviction que ce n’est pas assez bien (hello, syndrome de l’imposteur).

Pour sortir de cette phase, vous devez prendre conscience de vos accomplissements, et gérer vos croyances limitantes, vos pensées et vos émotions. Pour pouvoir enfin agir de façon alignée.

 

Etape 2 : croire en vous seulement quand vous réussissez 

Dans cette étape, vous avez une certaine dose de confiance en vous.

Quand vous réussissez, vous ne l’attribuez pas aux autres. Vous êtes fier.e de vous et profitez de votre succès.

Mais dès que vous traversez des difficultés, des obstacles, vous perdez cette confiance en vous. 

Vous n’arrivez pas à croire en vous tout le temps, c’est-à-dire même quand vous êtes face à l’échec ou à des difficultés.

Et vous vous flagellez dès que les choses n’avancent pas comme vous voulez. 

Vous n’avez pas perdu autant de poids que vous le vouliez ? 

Vous n’avez pas eu de promotion au moment où vous l’attendiez ?

Vous devez repenser ce que vous considérez comme des échecs. 

Pensez à tous les cadeaux cachés qu’il y a dans ces “échecs”.

 

Etape 3 : avoir confiance en vous même quand vous échouez

C’est la dernière phase. Celle où rien ne vous arrête. Où vous croyez en vous quoi qu’il se passe. Où vous ne vous reposez pas sur des évènements extérieurs, où vous ne dépendez pas de la validation ou de la permission de personnes extérieures.

Vous vous aimez comme vous êtes, et vous savez vous souvenir de vos réussites.

Vous avez de la bienveillance envers vous-même.

Vous n’êtes pas dur.e envers vous-même, à chercher les erreurs et les fautes.

Vous savez que vous faites des erreurs, que vous en ferez encore, que vous échouerez. Mais cela ne limite pas votre foi en vous-même ni votre motivation ou votre investissement. 

En conclusion

Prendre confiance en soi n’est pas inné, ni acquis pour toujours.

C’est un processus, qui se développe au fur et à mesure que vous faites équipe avec vous-même, et que vous apprenez à compter sur vous et vos ressources.

Cette confiance en soi nécessite aussi d’apprendre à voir l’échec comme un simple passage vers l’accomplissement de ses projets.

C’est aussi continuer à apprendre en permanence, et nourrir des conversations plus positives avec soi-même.

développer votre carrière

Besoin de ressources gratuites pour développer votre confiance, votre leadership & votre carrière ? 

TAGS

PARTAGER

Share on email
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Coaching de carriere & developpement professionnel - aureliefoucart.com

Aurélie Foucart

Leadership. Carrière. Coaching

Je vous aide à franchir la prochaine étape de votre carrière, à dépasser les plateaux et les obstacles, à clarifier vos objectifs et à construire leadership, affirmation & confiance en vous.

Les Ressources

Tous les outils à télécharger

SE CONNECTER AILLEURS

Conseils de carrière

Conseils gratuits dans votre boîte mail

Cliquez pour vous inscrire.